Accueil À propos de la SCSP Relations avec les gouvernements et Défense des droits Médias Coordonnées Plan du site Vie privée English
   
Société canadienne de la sclérose en plaquesMultiple Sclerosis Society of Canadatrouver un reméde - améliorer la qualité de vie
À propos de la sclérose en plaques Vivre avec la sclérose en plaques Recherche Traitements Donnez maintenant Aidez-nous Évenements spéciaux

 



Nouvelles sur la recherche et communications médicales
    partager +

Étude avec permutation sur l’emploi de la gabapentine et de la mémantine pour le traitement des nystagmus acquis

Afficher ou imprimer ce document dans son format original.

Vous devez télécharger ADOBE ACROBAT READER pour afficher le document ci-dessus - c'est GRATUIT..

Communication médicale
Le 19 mai 2010

Résumé

Les nystagmus acquis (mouvements involontaires et rapides des yeux) provoquent dans bien des cas des symptômes oculaires invalidants. Les auteurs de l’article ont observé 10 patients atteints de SP ou d’un autre trouble neurologique qui avaient reçu au hasard de la gabapentine et de la mémantine, une à la fois et dans un ordre différent. Les symptômes de tous les patients se sont atténués avec l’un ou l’autre des médicaments ou avec les deux médicaments. Les auteurs en ont conclu que l’on devrait envisager d’utiliser la gabapentine et la mémantine pour le traitement des nystagmus acquis. Ann Neurol. Mai 2010;67(5):676-80.

Détails

Des chercheurs ont mené un essai thérapeutique à double insu avec permutation visant à comparer les effets de la gabapentine (1 200 mg par jour) à ceux de la mémantine (40 mg par jour) chez 10 patients ayant un nystagmus acquis (7 femmes et 3 hommes âgés de 28 à 61 ans; 3 cas de nystagmus associé à une sclérose en plaques [SP]; 6 cas de nystagmus consécutif à un AVC et 1 cas de nystagmus consécutif à un traumatisme). Six d’entre eux avaient un nystagmus pendulaire (4 cas de myoclonie du voile du palais associée à un nystagmus; 2 cas de nystagmus associé à une SP), et dans les autres cas, il s’agissait d’un nystagmus à ressort battant vers le haut, de la forme à ressort du nystagmus à bascule, d’un nystagmus torsionnel ou d’un nystagmus oblique battant vers le haut. Les deux médicaments ont réduit la vitesse des mouvements oculaires (gabapentine : 32,8 % vs mémantine : 27,8 %; p < 0,001) et amélioré l’acuité visuelle (p < 0,05). Dans tous les cas, le nystagmus a été atténué par l’un ou l’autre des médicaments ou par les deux médicaments. Parmi les effets indésirables observés, citons l’impression de ne pas être solide sur ses jambes associée à la prise de la gabapentine, et la léthargie associée à la prise de la mémantine. Les chercheurs ont conclu que l’on devrait envisager d’employer ces deux médicaments pour le traitement des nystagmus acquis.


Recherche et programmes nationaux

Available in English.

partager +

Avis de non-responsabilité
La Société canadienne de la sclérose en plaques est un organisme de bienfaisance bénévole et indépendant. Elle n’approuve ni ne recommande aucun produit ou traitement, mais renseigne sa clientèle afin que celle-ci puisse prendre des décisions éclairées.

Haut de page

ligne
 

Société canadienne de la sclérose en plaques
Ligne sans frais pour joindre votre division : 1 800 268-7582

Courriel : cliquez ici info@scleroseenplaques.ca
(Veuillez inscrire le nom de votre municipalité et de votre province dans votre courriel.)

© Société canadienne de la sclérose en plaques